Situation actuelle

Au Québec, le pétrole comme le gaz naturel est entièrement importés soit de l’ouest du Canada, ou de l’étranger, ce qui constitue une importante instant cash loans online no credit check source de dépendance sur le plan stratégique et se répercute directement sur la balance commerciale provinciale. Pour ce qui est du pétrole brut, les deux raffineries québécoises sont essentiellement alimentées à partir de la Norvège, du Royaume-Uni, de l’Algérie, du Venezuela, du Texas et de Terre-Neuve. En 2012, la valeur des importations nettes d’hydrocarbures était d’environ 15 milliards de dollars pour le Québec. Cela représente en moyenne 350 000 barils par jour de pétrole brut et de 200 milliards de pied cubes de gaz naturels.