La protection du colonial loans territoire

Le gaz naturel et la protection des terres du Québec : FAQ

Q: Comment l’industrie du gaz peut-elle assurer la protection de nos terres?

R: Une entreprise ne peut débuter des online payday loan with no credit check travaux sans avoir obtenu l’accord du propriétaire. Cet accord, en plus de prévoir les modalités d’utilisation, prévoit aussi la remise en état des lieux une fois la vie utile du puits terminée. Cette remise en état s’appuie sur les plus hauts standards et c’est pourquoi, notamment dans le cas des terres agricoles, il est possible, une fois les travaux terminés, d’utiliser à nouveau ce terrain pour la culture.

Q: Est-ce que le forage pour le gaz naturel risque d’envahir le paysage si davantage de puits devenaient nécessaires?

R: Non. Tout d’abord il est important de préciser que l’équipement le plus visible est la tour de forage qui, elle, ne sera sur le site que le temps du forage du puits. Par la suite, l’équipement qui demeurera sera la tête du puits. Il est important de préciser que l’un des grands avantages du forage horizontal est qu’il permet de forer plusieurs puits sur un même site et donc de réduire la superficie et l’étendue nécessaire pour produire la même quantité de gaz naturel.

Q: Pourquoi devrions-nous produire du gaz naturel lorsque nous instant laons avons déjà de l’énergie renouvelable?

R: Tout d’abord parce que nous consommons déjà, en moyenne, pour 2 milliards de dollars de gaz naturel par année et que nous devons l’importer ce gaz naturel à 100% de l’Ouest canadien. Deuxièmement, plusieurs procédés industriels ont besoin de cette forme d’énergie et ne peuvent la substituer par une autre énergie. Enfin, il ne s’agit pas d’empêcher l’émergence des énergies vertes, mais plutôt de leur assurer une complémentarité. Rappelons que le gaz naturel est une source d’énergie fiable qui n’est pas dépendante des heures d’ensoleillement ni du vent.

Q: instantloans Est-ce que l’industrie est réglementée?

R: L’industrie du gaz naturel au Québec est réglementée par la Loi sur les mines et la Loi sur la qualité de l’environnement. En plus d’obtenir des autorisations gouvernementales diverses, l’industrie doit également se conformer à un certain nombre de lois et de règlements établis par le ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF) et le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP). Les membres de l’APGQ se conformeront à toutes les normes et les règlements existants et appuieront les démarches visant à doter le Québec d’une loi sur les hydrocarbures pour s’assurer que tous ceux qui voudront participer au développement de l’industrie québécoise du gaz naturel adoptent les meilleures pratiques de l’industrie afin  de minimiser les impacts environnementaux et favoriser la plus grande acceptabilité sociale.