Le forage

Le design des puits

Le design des puits est élaboré par des ingénieurs de réservoirs expérimentés et fait l’objet d’un examen rigoureux du ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF) lors du processus de délivrance d’un permis de forage de puits gazier.

Le développement des schistes nécessite des puits horizontaux. La section verticale atteint normalement une profondeur de 2 000 mètres et la section horizontale peut atteindre entre 500 et 1 500 mètres de la plateforme de forage.

En faisant appel au forage horizontal, plusieurs puits peuvent être forés à partir d’un seul socle de puits, ce qu’on appelle forage sur socle. Le forage sur socle réduit l’empreinte environnementale – ou la zone de surface – d’un site de puits.

Avant d’installer les équipements, une série de validations de sécurité sont menées :

  • Nous inspectons rigoureusement nos plateformes au moment de l’assemblage.
  • Toutes les valves, joints d’étanchéité et robinets sont inspectés pour s’assurer de leur bon état.
  • Les systèmes de circulation des boues sont vérifiés.
  • Des plateaux et des tapis d’égouttage sont placés autour des zones de fuite potentielles

La installment loan poor credit boue de forage

Le forage continue de commercial real estate loans interest rates reposer sur la perforation de la roche au moyen d’une mèche rotative. Un fluide appelé « boue » lubrifie la mèche et extrait les débris de roche, stabilise le trou de forage et y contrôle la pression.

Les boues de forage se composent d’eau et de différents additifs, dont la bentonite, C’est un mélange à base d’eau, non toxique et utilisé régulièrement à tous les jours en Amérique du Nord. Les boues forment une masse protectrice autour des formations aquifères et préviennent tout contact entre la cavité du puits de forage et l’eau.

Nous nous engageons à révéler le contenu des boues de forage.

À la fin de l’opération de colonial loans forage, la boue est habituellement transportée jusqu’au puits suivant pour y être réutilisée. La boue excédentaire qui ne peut être réutilisée est éliminée à l’extérieur du site conformément aux normes provinciales, soit habituellement dans des décharges. Avant d’éliminer la boue, on en vérifie la toxicité et la teneur en chlorure afin de s’assurer qu’elle est traitée de manière appropriée.

La protection des nappes phréatiques

Nous comprenons les préoccupations du public en regard de la protection de l’eau et nous prenons ces questionnements très au sérieux.

Au cours des nombreuses années au cours desquelles l’industrie a procédé à des forages pour extraire du pétrole et du gaz, elle a développé des pratiques de forage spécialement pour protéger les eaux souterraines. La zone aquifère est protégée par des colonnes de tubage en acier à forte résistance, cimentées sur toute la zone aquifère jusqu’à la surface. Il s’agit d’une méthode éprouvée et reconnue par le ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF) pour protéger les zones aquifères et éviter la contamination des eaux souterraines.

fig4

Le tubage de puits protège les formations aquifères pendant la production, lorsque le gaz circule vers le puits de forage, ainsi que pendant la complétion des opérations, comme au moment de la fracturation hydraulique. Au Québec, la nature imperméable du schiste de Lorraine sus-jacent à celui de l’Utica ainsi que la distance importante entre le schiste de Lorraine et les aquifères font en sorte que le seul chemin possible entre les fluides de la fracturation hydraulique et les formations aquifères est à travers le puits de forage. Le tubage cimenté isole complètement les formations aquifères des puits de forage.

Étape 1 : Avant de procéder aux opérations de forage, nous testons les puits artésiens dans un rayon d’un kilomètre du site, et ce, selon les critères du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP).

fig5

Étape 2 : Le béton utilisé pour fixer la colonne en place répond à consolidated loan calculator des critères précis de résistance et de durabilité propres au secteur du pétrole et du gaz.

Des additifs sont ajoutés en quantités précises au béton afin de s’assurer que sa résistance à la compression soit supérieure aux pressions auxquelles il alliance and leicester loan pourrait être exposé dans le puits (y compris les pressions de fracturation).

Les propriétés et les procédures d’essai du béton sont régies par des normes établies par la réglementation et l’industrie.