Les gaz de schiste : sauveur de l’Oncle Sam selon The Financial Post. Et au Québec?

14.01.2011

Un article publié par The Financial Post le 13 janvier 2011 fait état des bénéfices remarquables que tireraient les États-Unis à augmenter leur production de gaz de schiste :

  • réduction de la dépendance aux importations de gaz
  • réduction de son déficit
  • réduction de ses émissions de gaz à effet de serre.

Christopher Swann, journaliste de l’agence de presse Reuters qui signe l’article publié par The Financial Post démontre qu’il s’agit d’une véritable planche de salut et expose ce que pourrait tirer le pays de l’Oncle Sam d’une production locale et d’une utilisation accrue de cette ressource, dont on compare les réserves au potentiel pétrolier de l’Iran. Il se questionne à savoir pourquoi les États-Unis ne devraient pas profiter de cette importante manne qui dort sous leurs pieds :

“America’s natural gas bonanza is too good an opportunity to miss. The new Congress needs to embrace the bounty beneath its feet.”

Cette citation n’est pas sans rappeler la situation du Québec qui possède aussi un grand potentiel gazier. L’exploitation locale de cette ressource aurait des avantages indéniables, à l’image des États-Unis. Consultez la section « Les Avantages pour le Québec » de notre site pour en savoir davantage.

Christopher Swann est un journaliste économique spécialisé dans le secteur de l’énergie et a œuvré pour le Financial Times et l’agence Bloomberg.

Nous vous invitons à consulter l’article complet sur le site du Financial Post.

Voir aussi les articles suivants, du même auteur :

N. America’s gas drilling frenzy won’t end in 2011

U.S. Nuclear hopes choked by low emission costs